photo

Une petite présentation,
Je m'appelle Virginie, j'ai 29 ans, je vis en couple près de Lille dans le Nord. Je suis Conseillère Principale d'Education.

J'ai toujours été attirée par les loisirs créatifs,
et après m'être essayée à de nombreuses techniques (dessin, peinture, point de croix, poterie, peinture sur soie...),
je fabrique des miniatures depuis plus de 15 ans.
J'utilise la pate fimo depuis presque aussi longtemps, presque exclusivement pour les miniatures. Je fabrique bien une paire de boucles d'oreilles une fois de temps en temps, mais les bijoux demandent des techniques que je ne maitrise pas, et je dois dire que je m'amuse tellement à faire ma nourriture miniature, que c'est toujours à ça que je reviens.

virginieun

tu as commencé jeune, comment as-tu découvert la pâte polymère la première fois ? raconte -nous tes débuts ?

Tout s'est passé à peu près au même moment.

J'avais fait une première vitrine miniature, un boulangerie, avec les pains et viennoiseries en pate à sel. Le résultat était plutot décevant, mais je m'étais bien amusée. Quelques jours plus tard, je suis tombée sur un article dans un burda de ma mère présentant une scène miniature. Il s'agissait d'une épicerie dont tous les fruits et légumes étaient faits en fimo. Ca a été le coup de foudre. Il m'a fallu un moment avant de trouver de quoi il s'agissait, parce que l'article était en allemand, mais j'ai fini par y arriver. Voilà comment j'ai découvert la polymere.

virginiedeux

Les premiers essais furent très plaisants, mais franchement nuls. J'ai toujours quelques fruits et légumes qui datent de cette époque et, maintenant, ils me font bien rire! Je n'ai pas compris tout de suite qu'on pouvait mélanger les couleurs, d'où des couleurs plus qu'approximatives. Je cuisais trop, du coup les couleurs viraient parfois et avaient un aspect très "plastiques". Quant aux formes... c'etait pas folichon non plus! Mais à l'époque, je trouvais tout ça pas mal. C'est au fur et à mesure de la pratique que j'ai affiné les techniques et que je me suis nettement améliorée.

virginieplante_1

comment travailles tu, d'apres photos ou  d'apres nature, ou suivant ton imagination ?
Je travaille rarement d'après nature, simplement parce que je travaille de façon un peu particulière: c'est soit très spontané, soit très réfléchi. Donc, soit je n'ai pas ce qu'il faut sous la main, soit ça fait tellement longtemps que je cogite sur la façon de procéder que je n'ai plus le modèle dans mon frigo.

Je suis donc beaucoup mon imagination, et en cas de besoin, je me plonge dans ma collection de livres de cuisine ou dans les prostectus que je mets de coté une fois de temps en temps. Ca m'aide beaucoup, parce que j'ai souvent du mal à trouver la bonne couleur ou la bonne nuance pour obtenir un résultat réaliste.

virginiequatre

une petite conclusion, 

Je suis toujours émerveillée de voir ce qu'on peut faire avec la pate polymère, les aspects qu'on peut lui donner, le plastique bien sûr, mais aussi la pierre, les métaux, le cuir, la porcelaine... ça semble sans fin!

Pour l'avenir, je ne sais pas, je n'ai pas d'idée précise. Sinon, pour le moment, je n'utilise pas trop le travail des canes, parce que j'ai encore du mal avec les réductions, mais je vais m'y mettre. On obtient des résultats surprenants. Je me suis d'ailleurs inscrite à un stage avec Angie Scarr cet été pour travailler tout ça. Et je ne désespère pas de trouver LA technique pour faire une génoise réaliste. Je cherche, mais je n'ai pas encore trouvé.

Je pense que par la suite, je vais continuer à reproduire des plats cuisinés, comme mes assiettes de pates ou de boeuf bourguignon, en faisant des menus complets, par thème. Je trouve le résultat pas mal du tout, et je m'amuse énormément en les confectionnant.

Dans quelques temps, j'aimerai vendre certaines de mes réalisations en fimo, mais jhésite encore pour la façon de procéder. Alors, pour le moment, je vais continuer à fimoter, et à améliorer mon site internet!

merci virginie, si vous voulez découvrir son petit monde, allez faire un tour ici