vendredi 2 septembre 2005

Méthode d'artiste

Réaliser une création en polymère, oui mais comment s'y prendre?
Certains diront de réaliser un croquis et d'autres de laisser libre court à son imagination au cours du modelage. Des artistes de la polymère ont bien voulu nous dévoiler leur méthode.
Je vous propose donc de les découvrir :
 

Laurent ( site ) 

laurent3

Je suis, à la base, graphiste et illustrateur, donc il m'arrive de partir d'une illustration pour l'adapter en 3D en polymère. Toutefois, bien souvent, quand une idée germe dans mon cerveau tout torturé, j'ai du mal à me contenter de la feuille de papier pour la capter en détails. Je me contente de tracer les éléments principaux et les grands axes et mouvements de mes personnages, puis je me lance vite dans le modelage pour lui donner vie. Rien ne vaut le contact avec la matière, et bien souvent j'improvise de nouveaux détails au fur et à mesure de l'avancement dans le modelage. Au final, je prends une photo avec mon numérique et je la reprends en tracé vectoriel sur Illustrator ou à la tablette graphique sur Photoshop. Chacun sa méthode, la meilleure est la sienne propre.

Pascale

pascale4

J'ai un carnet de croquis, qui me sert pour ébaucher des idées, qui me viennent comme ça, dans la journée, la nuit (je suis très productive le soir, dans le noir, en attendant le sommeil !!!) etc... Mais, par contre, quand je mets les mains dans la pâte, je ne suis que mes idées du moment, qui correspondent à des couleurs, à des envies, à des commandes, à tout et n'importe quoi ! Je construis un collier, ou autre, au fur et à mesure de mes idées...  "Tiens, je vais faire le fermoir en pâte, tiens, je vais faire les boucles d'oreilles qui vont avec, donc il me faut des perles en plus, etc..."

Hermine

hermine1

Pour les personnages je me laisse souvent emporter mais j'ai aussi quelques croquis. Tout dépend de ce que je désire faire. Si c'est plus compliqué, je ramasse des dessins ou des photos puis je fais des croquis, puis je me laisse aller. On dirait que j'ai une image dans les doigts. Pour les bijoux c'est plus free style. J'aime bien laisser aller mes doigts.

Ivana

ivana1

moi j'ai un « carnet croquis » sur ma table de nuit que j'utilise pour marquer et dessiner ce que j'aimerais faire, mais la plupart du temps j'improvise, car parfois je n'ai pas envie de faire ce que j'avais noté comme croquis...tout dépend de l'humeur que j'ai quand je commence à mettre mes mains dans la pâte !

Alicia (site)

alicia5

Moi, je fais des croquis quand je suis loin de la pâte (au bureau, à faire du shopping, en regardant les vitrines), mais je les utilise très rarement. La plupart du temps je suis l'image que j'ai dans ma tête; souvent le résultat n'est pas ce que j'ai en tête !!! Et alors je me demande pourquoi je n'utilise pas les croquis !!! 

Thaïlanat

thai

En ce qui me concerne, je note parfois des trucs sur un calepin que je laisse dans mon sac. C'est soit une idée soit un bijou que j'ai vu dans la rue... Parfois, je pars sans idée précise et puis ça vient au fur et à mesure que je malaxe.

Catherine (Catver)

catherine

Je dessine pratiquement toujours mes bijoux avant de me mettre au travail, même si en cours de création il y a parfois des petits changements, mais le fait de dessiner me donne un "cadre" :  la polymère est un matériau tellement versatile que ça me permet de ne pas trop m'éparpiller.

A suivre...
enquête Céline

Posté par celine_M à 21:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


trop durs, trop mous, insatisfait(e)s

pates


voilà quelques petits trucs pour remédier à vos problèmes de
pains de pâtes polymère,

trop mous-
la  pâte est collante - surtout quand il fait chaud -
faire une plaque de pâte, et la mettre en sandwich entre deux feuilles de papier blanc, laisser quelques heures, le papier absorbe l'excédent de gras, et la pâte redevient souple et ne colle plus.

trop durs-
la pâte est dure, et s'effrite lorsque vous la découpez

1- simplement dure à conditionner comme la fimo classic, (surtout noire et bordeaux)
prendre de petits bouts et malaxer, puis passer dans la machine à pâte,

ou rajouter un ramollisseur comme le 'quick mix' dans la proportion d'un quart sinon la pâte blanchit.
ou mélanger avec une pâte plus souple comme la soft ou sculpey,
la machine à pâte facilite le travail et épargne nos articulations

2- la pâte est trop vieille, elle tombe en petits morceaux comme le sable,
passer la pâte dans un moulin à café, on obtient des morceaux comme du crumble,
ensuite rajouter :
soit de l'huile minérale, (surtout pas végétale)
soit du transparent  (fimo ou premo)
malaxer à la main,
et finir à la machine à pâte.

petits trucs et conseils précieux
recueillis dans les messages du groupe,
en particulier xtine,

-----------------------------
si vous aussi vous avez des trucs ou petites astuces, ou des questions, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire
merci

Posté par dominool à 09:48 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,