thilde1

Bonjour Mathilde, je tiens a te remercier d' avoir bien voulu te prêter au "jeu" de l'interview.

Pour moi tu fais partie des Grandes, qui donnent a notre chère pâte ses lettres de noblesses. J' admire la délicatesse de ton travail, la finition, le coté novateur avec ce petit brin de "folie" qui te caractérise. On ne se connait pas, si ce n' est par le web où un jour je suis arrivé sur ton site et tombé raide dingue de tes créations. Peux tu te présenter ?

Née en octobre 75 à Annecy, vue sur le lac de ma couveuse, 1,55 m pour 42 kg (ben, oui, après deux enfants…), brune, lunettes, sans signe particulier de distinction… heu, si un soleil tatoué dans le dos et des pieds carrés !

On me dit (c’est qui on ???) « femme enfant »… ça me plait !

Qu'elle est ta formation ? Avais-tu des prédispositions en tant qu'artiste ?

Pas grand chose …

Filière dite scientifique (en fait, quand t’as des bonnes notes, on (toujours lui !!) t’envoie en « c » (on dit « s » maintenant), pas envie de cette prépa de physicien… Le jour de l’épreuve de physique, j’suis allée visiter le parc du Futuroscope (!!!) ma mère m’attendait au pied de l’internat au retour… L’année suivante, j’ai accepté de reprendre si philo au lieu de bio… et voilà, bac A1 (maths-philo).

Puis j’ai accompli un vieux rêve d’enfant (peut-être à cause de la maison des stroumpfs !! … beaucoup à cause des photos de Gaudi… et de mon père) : école d’archi… celle de Nancy bien sûr.

Au bout d’une année, j’ai appelé chaque parent en expliquant mon désir de reprendre la fac pour la philo (retour vers l’anthropologie)… Là, réponse claire, tu continues archi ou tu te débrouilles :"tu serais 153eme de la promo on comprendrait !!" (toujours le on !!)

Alors je suis allée au CIO de Nancy et j’ai demandé les secteurs d’activité qui permettaient la formation diplômante : BANQUE !!

Voilà, banque du jour de mes 20 ans jusqu’à la naissance de ma fille… pour finir agent administratif (analyse de crédit privé), avec mon logement de fonction, mon 13ème mois, etc. La culture d’entreprise, quoi !!

Après mes 6 mois d’arrêt… ben, j’ai pas pu y retourner, c’était trop loin de mes aspirations de vie et de mes convictions profondes, j’ai négocié un départ aidé sous forme de licenciement économique… depuis me voilà ! J’ai toujours dessiné… comme tous les enfants !

nenuphar_echecs

Comment as-tu découvert la pâte polymère ?

Dans la cuisine d’un gars, Jérôme, à NANCY en 1995.
J’étais passée pour sculpter un peu la pierre et le voilà avec des blocs de translucide. Des cartouches d’encre bleu et rose… on a fait des patouillages n’importe comment… on a cuit comme c’était écrit sur le papier, pis comme on avait rien pour faire des colliers on a pris le fil du téléphone pour monter mon « premier » collier en fimo !!!

Quand tu as commencé à la travailler, as-tu rencontré des difficultés ?

J’ai fait des p’tites bidouilles les années suivantes de temps en temps…

A Nancy, c’est un peu une capitale du travail de la pâte de verre… Il y a le centre européen des compagnons verriers… alors entre mon admiration pour cela et pour le travail de la terre… ben, j’ai tenté la technique du « nériage »* et du millefiori avec la terre.

Moi, j’aime le graphisme, la couleur, et la sculpture…

thildevilla

Nulle avec un pinceau, car j’ai besoin de maîtriser l’outil, donc pastels grasses, sèches, et surtout rotring, graphite. Pierre, et beaucoup de béton cellulaire, ca défoule !!!

Mon mari était maniaque !!! le mot est faible… alors comme j’étais plus ou moins dans un but d’atteindre la sérénité de fleuve de la vie, adieu poussière et pataugeage de terre…

Et là, j’ai repris cette fameuse fimo car j’avais le modelage, la couleur, le graphisme, la trois dimension.
Mais dans mon coin, je ne savais pas qu’il existait du vernis, des outils…J’avais essayé le vernis acrylique, mais ça n’a jamais séché !!!!
Un jour (après moult dimensions dans ma vie aussi) j’ai rencontré la liberté de choix de vie professionnelle, seule avec ma fille, je me suis retrouvée face à moi-même chaque soir dans une ville où je n’avais pas d’amis, sans télé… juste France-inter, quelques CD de classique, de piano et de jazz, quelques vieux morceaux de ces fameux mini bloc de fimo et là comme une drogue, chaque soir… trois ou quatre motifs en millefiori pour un ou deux bijoux, cuisson vernis… dodo pendant le séchage… et rebelotte le soir suivant… montage, motifs, etc… la nuit, pour ne pas envahir l’espace de mon enfant.

De là, un bijou mis sur le net : jazz… avec des notes, des octaves de piano, des saxo…
thilde_jazz

Chez mes parents, j’ai tapé fimo dans google et je suis tombée sur fimo info… space m’a dirigé dès le premier message sur clo, qui m’a invitée sur creationfimo, j’ai transmis mon premier message le 22 mai 2003 à 18h32…( Je n’avais pas internet à la maison. )
Et là…mon Dieu !!!! j’ai découvert que la planète entière faisait de la fimo, je ne savais même pas que tous ces gens étaient là, si doués !!!… J’ai écris à ford et forlano** (là, j’avoue je suis fan totale et je l’assume, le top pour moi, la « matière » par excellence, un sens de la couleur sans pareil, désolée pour les autres) dont l’un des p’tits gars m’a répondu en français… car fière quand même d’avoir visité l’Alsace, chez un corres’.

Alors oui, des lacunes j’en avais à la pelle… je me suis sentie super trop nulle…

Qu'est ce qui te plait le plus dans cette pâte ? 

Le toucher, la couleur… et tout est possible dans un four qui ne coûte pas 3000 dollars !!!

Quelle est ta Muse ? Tes influences artistiques ?

Ma muse…depuis que je suis petite, je cherche une façon de m’exprimer simplement… après il y a eu Lilas (ma fille), un poème, une vie, une douceur, un univers… Il y a eu une recherche de transmettre un peu d’humanisme, puis il y a eu une rencontre fantastique…je crois que j’ai trouvé ma « muse »… Je ne vis pas avec physiquement… mais dans moi, une personne d’une créativité maladive, un soleil intérieur !

Influences ??? les fôrets de ma naissance (74), l’art nouveau de mon enfance (54)…, une passion pour l’art roman, Klimt, Franck Lloyd Wright, Keith Haring, Gallé…et surtout Gaudi, etc, etc, etc…

As tu des trucs à Toi? Tu veux bien partager ?


Non, je n’ai rien inventé, rien à moi… je fais des choses assez simples, après j’essaie modestement de mettre en scène mes perles en bijoux… mais ma préference va à la sculpture (le bijou peut être sculpture du corps…) mais non, rien de technique à moi toute seule !!!

Bouh, c’est mal ?! Ce que j’ai… c’est ce qui passe dans ma tête.
montage2

Non, c'est déjà beaucoup au vue de tes œuvres.

Je crois, tu me corriges si je me trompe, que tu as présenté un bijou en perle polymère à un concours de joaillerie, c' était quel type de concours ?

J’ai fait plein de rencontres assez extraordinaires sur votre web !!!!

Il y a eu CLO, une âme extraordinaire… une force de la nature, une fée, je la souhaite à tous les gens que j’aime… Véro et Domi…de véritables mamans, j’envie leurs enfants (la mienne est super aussi !!)…beaucoup de douceur… et ma petite lutine… Ginie… qui vient de nous offrir un petit Maxim…

Ginie est un petit ange, venue de la planète love mais aussi fashion dont je ne connais pas grand chose, et de cette planète amitié qui est si précieuse…

Le génial de cet outil web…je n’ai rencontré aucune de l’une d’elles en chair et en os…mais je ne peux pas passer plus d' une semaine sans des nouvelles de Ginie… si ce n’est 3 fois par jour dans nos jours dispos !!!! Même ma famille a suivi toute sa grossesse… ma mère me demandait des nouvelles souvent… et le voilà, j’ai ressenti pleins de frissons en l’imaginant avec son enfant… trop fort , non ???!!!

Tout ca pour vous dire, qu’avec Ginie on avait décidé de participer au concours des créateurs pour le salon international de bijouterie joaillerie Print’or l’an passé…

Au début, la boîte de communication qui s’occupe de tout avait plutôt dit non, car pas de joaillerie, etc… puis, ils nous ont rappelé après avoir vu des images de notre travail…

Nous savions que nous ne pouvions remporter les prix de création et de technique, d’ailleurs ils nous avaient prévenu, mais nous avons vécu un trip fou de nous retrouver au cœur du salon dans une vitrine chacune pendant 3 jours…et oui de la fimo dans la joaillerie…hahahah… sur 35 concurrents du monde entier, ca se voit !!

Il s’appelle « si tu vas à Rio… » et heu… pas de prix encore, je m’y suis attachée !!


montage1b

Ginie nous avais caché ça.

Cela a-t'il été facile ?

Rio de JANEIRO ? le carnaval… super frustrant, l’année précédente, c’était « les bijoux ont de l’humour »… nickel pour moi !!!!

Qu'est-ce qui t’a motivé ?

J’avais d’autres idées mais bon, je les réaliserai plus tard… le délire de faire quelque chose sans produire, sans créer pour soi… comme une équipe !!!!

Aujourd'hui tu travailles à l'élaboration d'un livre sur la polymère, tu peux nous en dire un peu plus ?

Beaucoup de frustrations car "pour débutant total" pas de toupies, pas de millefiori compliqué… bouh !!!!pas de tressage de perles… ouinnnn… Mais une aventure extraordinaire, je n’avais même pas envisagé une chose pareille… tombé du ciel !!!! Un jour, j' ai reçu un message d’une éditrice, et voilà !

En cherchant sur le web, je suis tombé (encore) sur une interview de toi pour e-business, tu veux nous en parler?

Non, très moche cette rencontre, c’est du n’importe quoi !!!!

Quel avenir vois-tu à l'argile polymère en France ?

Je pense que ça va être l'engouement dans le genre loisirs créatifs comme la swaro ou les serviettes collées... les sculpteurs vont être un peu plus longs, les bijoutiers fantaisie sur le marché s'en servent déjà à dose homéopathique...

La reconnaissance en temps que médium artistique à part entière... c'est pas pour demain, mais pour après demain, c'est sûr!!!

Le mot de la fin :

Un jour je trouverai mon médium artistique…
je reste admirative devant beaucoup d’artistes utilisant l'argile polymère ...

Bonne vie à tous…

Merci à toi de m’offrir un peu de ton temps

Allez… j’ai du ponçage qui m’attend, je te laisse !!!

Encore un grand merci Thilde.

Mathilde BRUN le site : http://www.mathilde-brun.com/

merci également a Virginie pour la retouche photo. Yves


*terre de nériage est un mélange de cinq couleurs de terre chamottée : ocre, rose, blanc, noir et mauve.
** Voir article